photo%252520asso%252520nat_edited_edited_edited.jpg

Natacha Guisot

Fondatrice de l'association

Solaire et profondément humaine, Natacha est le pilier de notre équipe chez LIBRE. Travailleur sociale spécialisée en addictologie, elle crée LIBRE pour sensibiliser, aider et accompagner les usagers dans le besoin. 

Témoignage: 

"Travailleur sociale depuis quelques années, essentiellement dans la protection de l’enfance, j’ai pu assez rapidement me rendre compte, à l’aide d’une équipe pluridisciplinaire, d’une problématique addictive très prégnante chez les jeunes que l’on accompagnait, ainsi qu’au sein de leur famille.

J’ai également très vite constaté avec mes collègues, notre incapacité à accompagner et orienter ces jeunes comme il se devait dans leur problématique, car pas suffisamment formés… Nous manquions pour la plupart de réels outils.

C'est, entre autres, pour cette raison que j’ai décidé de me former et de me spécialiser en addictologie ; un domaine que je trouve passionnant.

Avec cette association aujourd’hui, je crois que je réalise un rêve, celui de pouvoir donner l’opportunité aux personnes qui le souhaitent de retrouver une dignité dans leur vie, des aspirations, de pouvoir se décentrer de la substance et d’avoir envie d’autre chose ; Pouvoir également pour certains se défaire d’addiction comportementale.

Offrir la possibilité de se libérer et d’être soi-même au centre de sa vie…"

Fanny Pinel

Présidente de l'association

Travailleur social depuis presque 10 ans et actuellement monitrice-éducatrice, Fanny est à l'association LIBRE ce qu'un capitaine de bord est au navire puisqu'elle n'en est pas moins la Présidente. 

Témoignage: 

"Actuellement monitrice-éducatrice, je travaille depuis plus de deux ans dans un foyer d'urgence au sein de la protection de l'enfance à Caen. Je participe au sein d'un projet sur les addictions auprès des mineurs et jeunes majeurs protégés. Ce groupe de travail est composé d'éducateurs, infirmières et psychologues. 

La question de l'addictologie me questionne et passionne depuis quelques années déjà, sensible aussi à ce sujet. D'ailleurs, j'ai travaillé dans un centre de post-cure pour adultes dans le Cotentin et cette expérience fût pour moi riche de connaissances. J'ai donc saisi l'opportunité de m'investir au sein de LIBRE auprès de Natacha, que j'ai rencontrée en école d'éducateur spécialisé. Si nos chemins se re croisent aujourd'hui, c'est pour répondre au manque de structures d'aide dans le département et en défendre la cause".

Fanny.png
IMG_0321.jpg

Marine Dassonville

Trésorière et Secrétaire Générale

Marine a beau être la benjamine de notre équipe, elle ne manque pas d'idées et d'énergie pour l'association ! Étudiante en école de commerce et familière avec l'univers associatif, elle a rejoint LIBRE au début de l'aventure et est particulièrement sensible au sujet de l'addiction. Débordante de vitalité, dotée d’une critique aiguisée, Marine saura être un membre actif chez LIBRE tant par sa bonne humeur, son soutien indéfectible ou par sa passion du théâtre lors de futurs ateliers ! 

Témoignage: 

"Lorsque Natacha m'a parlé de son projet de création d'association, j'ai tout de suite été emballée à l'idée de rejoindre l'aventure et l'aider. Alerte sur les dangers de l'addiction, particulièrement à l'alcool, participer à une telle action me semblait naturel et LIBRE est la promesse d'un accompagnement personnel, bienveillant, avec des activités et ateliers inédits."

Patricia Bussolini

Infirmière psychothérapeute


Témoignage:

Après 15 ans de pratique en soins infirmiers en tant qu’infirmière de réanimation et bloc opératoire, puis 10 ans de pratique thérapeutique dans mon cabinet du Havre en tant que psychothérapeute, j’avais besoin de réfléchir sur la façon dont je voulais continuer à accompagner les personnes en demande. J’aspirais à travailler dans mon environnement proche et si possible en synergie avec d’autres acteurs de la santé.

La découverte fortuite du site de l’association LIBRE et la belle rencontre avec Natacha m’ont tout de suite plu, et au fur et à mesure de notre échange, il y eu rapidement une cohérence à  mettre en commun nos compétences, nos expériences,  nos énergies, nos personnalités différentes, dans l’accompagnement des personnes en addiction.

Pour moi, être dans l’accompagnement thérapeutique, c’est travailler avec mon être blessé, ma vulnérabilité plus qu’avec mes connaissances et mes certitudes. C’est aller à la rencontre de l’autre, de son monde, de tout ce qu’il est et de tout ce qu’il n’est pas encore…

Et peu importe les voies médicales ou psychologiques, les techniques utilisées, c’est bien le lien, la relation, l’alliance que l’on tisse avec l’autre qui peut permettre une amorce de changement, rétablir une confiance en soi, revenir dans son axe de vie et se remettre en chemin, sur son chemin…

« On ne peut atteindre la lumière du jour sans avoir traversé la nuit »

Infirmiere.png